Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Je râle donc je suis

DSK, ghost in the machine

4 Décembre 2010 , Rédigé par jeraledoncjesuis.over-blog.com Publié dans #articles partagés

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2010-03/2010-03-20/article_royal.jpgJournal de campagne 2012 - semaine 1

 

C'est parti ! La campagne pour 2012 a commencé pour nous cette semaine après l'annonce de la candidature de Ségolène Royal pour la primaire socialiste.

Il faut dire que l'entrée en campagne a fait du bruit. Et chacun a pu mesurer ses forces et compter ses alliers. Ainsi les blogueurs "amis" qui jusque là partageaient nos vues sur la situation du pays sont brutalement devenus nos plus actifs adversaires. Les coups bas et les plaisanteries sont reparties comme par le passé. Les plus virulents étant les pro-DSK qui comme lors de la dernière campagne présidentielle ont tout fait pour déconsidérer la candidate socialiste. Ils avaient donné des armes à l'ennemi ce qui avait pour partie entraîné la défaite de 2007. 

Cependant, à cette occasion, j'ai pu constater la force de Ségolène Royal sur le net et gagner de nouveaux amis. Rapidement, nous nous sommes mis en ordre de bataille pour contrer les arguments des adversaires. Mais, le rejet de la candidate est profond chez certains qui craignent que la machine à perdre du PS soit de nouveau enclenchée.  J'ai pu vérifier à cette occasion qu'une grande majorité de journalistes n'étaient pas convaincus par Ségolène et prenaient ouvertement fait et cause pour le favori des sondages: DSK. Ce dernier semble bien aussi le favori des médias alors qu'il n'a rien dit depuis 3 ans et qui n'est toujours pas candidat.

Ainsi, plus que Ségolène qui se lance légitimement dans la campagne, c'est bien DSK par ses atermoiements qui génère la zizanie au PS. Comme un véritable "ghost in the machine", il n'autorise pas son parti à s'organiser rapidement pour contrer l'énorme machinerie qui se prépare du côté de l'UMP pour permettre à Sarkozy de réaliser un deuxième mandat. 

Alors, la campagne démarre avec des challengers loin dans les sondages, une première secrétaire atone qui semble nous faire une "delorite" aïgue et un leader virtuel, un fantôme, qui hante les esprits et les fantasmes de victoire. Ségolène, elle, en veut et part de loin pour essayer de rattraper son retard dans l'opinion. Il y a un énorme travail à faire pour convaincre que cette fois elle est prête pour exercer la fonction suprême et pour nous débarrasser du monarque absolu qui l'incarne actuellement. Nous, ses soldats du net, ses combattants rompus aux batailles du web sommes près à l'y aider de toutes nos forces. Hasta la victoria Siempre !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Asse42 04/12/2010 23:16


Bienvenue dans la ségosphère. J'inclus ton blog dans le flux répertoriant toute l'actu royaliste en temps réel: http://fraterniteroyalblogs.blogspot.com/

Bonne continuation et salutations fraternelles.