Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Je râle donc je suis

Primaire : après la défaite

11 Octobre 2011 , Rédigé par Djoulf Publié dans #articles partagés

La journée du 9 avait pourtant bien commencé...

http://static.lexpress.fr/pictures/383/196284_segolene-royal-vote-a-melle-le-9-octobre-2011-pour-le-premier-tour-de-la-primaire-socialiste.jpg

Je m'étais rendu dans le bureau de vote où était rattaché ma commune. C'était bien loin presque dans la garrigue. Sans panneau ni rien, je me disais que personne ne trouverait. Alors je me suis présentée comme déléguée de Royal auprès du président et pas d'histoire j'étais bienvenue. D'ailleurs, l'ambiance était très sympa dans le bureau. Dès la première heure les électeurs ont défilé pour voter avec le sourire. Comme l'avais préconisé @websternps, visiblement ils s'étaient fait plaisir.

 

Dans le bureau à la fin de la journée, c'était la joie car près de 10% des inscrits étaient venus voter aux primaires ce qui était un très joli score pour une commune plutôt à droite et très résidentielle.

 

Au moment du dépouillement, les visages se sont faits plus graves. Tout le bureau retenait son souffle, les modalités étaient beaucoup plus strictes qu'un vote classique. Le dépouillement confirma le pressentiment que j'avais eu dans la journée. Hollande était largement en tête, Aubry était loin derrière talonnée par la surprise Montebourg. A la fin du comptage, la terrible réalité s'offrait à moi : Royal à 7%. Peu après Twitter me confirmait ce résultat au niveau national. J'accusai le coup mais n'en laissait rien paraître devant le sourire retenu des vainqueurs du jour. 

 

Après avoir signé le PV avec le fameux stylo électronique, je rentrai chez moi où je dormis encore plus mal que d'habitude. 

 

A l'aube, en lisant les tweets tristes de mes amis et voyant les larmes de Ségolène qui passaient en boucle sur bfmtv, j'ai eu mal.

 

Dans la matinée, je me suis dit qu'il était temps de réagir. Il sera bien temps de pleurer quand Sarkozy gagnera un deuxième mandat ou que Marine sera au 2ème tour et pas la gauche.

 

Alors, j'ai décidé que je voterai pour le candidat arrivé en tête dans l'optique d'amplifier son score.

 

Dimanche, je retournerai dans mon petit bureau au fin fond de la campagne et je mettrai un bulletin "François Hollande" dans l'urne en espérant qu'il fasse le meilleur score possible.

 

Après, je traînerai peut-être un peu mollement sur internet jusqu'à la fin de l'année en attendant la grande bataille qui s'annonce.

 

Puis, début 2012, je m'engagerai à fond dans la bagarre contre la droite et l'extrême droite. 

 

Pour la démocratie et le changement.

 

A bientôt donc !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

antennerelais 11/10/2011 11:10


Lapsus peut-être "révélateur", et surtout un (bon) signe ?

Vous avez écrit "j'ai eu mai" [2012] au lieu de "j'ai eu mal" (phrase commençant par "A l'aube")

Autant laisser comme ça !


Pat 11/10/2011 10:35


Je crains que cet homme (Hollande) ne soit qu'un pantin de la droite, gonflé par les sondages...et ça marche puisque les électeurs ont suivi les sondages, mais ne se doutent pas du piège. Car
Hollande ne battra jamais Sarkozy, il sera vite déjoué, son caractère falot, son manque d'expérience, de croire que c'est arrivé, tout ça va le nuire très vite. Pour résumer, il ne fait pas le
poids, il est trop flou dans sa pensée, il est vide.


Tonio 11/10/2011 09:18


Bonjour, à miroir renversé ça me rappelle mes émotions lors de l'élimination de DSK en 2006. Amitiés socialistes


Romain / Variae 11/10/2011 08:24


Good news !