Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Je râle donc je suis

Primaire PS : déclarations, ralliements et patatras

3 Juillet 2011 , Rédigé par jeraledoncjesuis.over-blog.com Publié dans #articles partagés

Journal de campagne sur le net semaine 26

http://medias.francetv.fr/cpbibl/url_images/2011/06/27/image_69404204.jpg

La semaine avait bien commencé avec le renouvellement de candidature de Ségolène à Arçais (Cf. photo ci-dessus). Martine s'était elle aussi lancée dans la bataille mardi avec un discours "sans Pep's" comme l'avait écrit @romainblachier et donc d'un profond ennui comme j'en convenais avec @B_Roger_Petit.

 

Après ce fut le défilé des ralliements des Strauss-Kahniens et l'attente (insoutenable) de la décision de Pierre Moscovici. Les uns suivant Martine Aubry, les autres soutenant François Hollande. Certains n'apportant par leur soutien à Ségolène mais lui donnant tout de même leur parainage comme P. Le Guen et M. Touraine dans un élan de générosité démocratique. Mosco au final a choisi Hollande, ainsi que "le serpent" Vincent Peillon. Un attelage bien surprenant... 

 

Moi sur Twitter, avec d'autres, ce qui nous intéressait c'était de savoir pour qui allaient rouler les twittos encore indécis. Ainsi @Melcialex avait tiré le premier en choisissant Arnaud Montebourg. Après un interrogatoire en règle, nous avons pu savoir que @jr_roy hésitait encore entre Martine Aubry et François Hollande en raison de leur fidélité aux idées sociales démocrates de DSK. @Abadinte, quant à lui, milite ouvertement pour Titine puisqu'il anime (au moins) un de ses comptes twitter. 

 

Bref, tout était prêt pour que les débats d'idées puissent commencer quand PATRATRAS ! la saison 2 de l'affaire DSK est revenue brutalement sur nos écrans vendredi matin. En effet, la plaignante ne serait pas aussi clean qu'on nous l'avait rabaché pendant des semaines !

 

Alors, l'emballement médiatique reprit de plus belle étouffant toute parole des candidats déclarés. De violeur récidiviste, l'ancien patron du FMI est aujourd'hui devenu un saint homme se battant contre un système judiciaire américain complice de je ne sais quel pouvoir politico-financier. Dans les médias, on le voit déjà endosser la cape du comte de Monté Christo pour venir se venger des M. Le Pen et autre B. Debré qui l'avaient injustement accusé d'être un pervers libidineux. Mais, stop là, temps mort ! DSK est toujours accusé de viol et même en étant libre, son passeport ne lui a pas été rendu. Nous saurons peut-être la fin de ce feuilleton à rebondissements le 18 juillet...ou pas.

 

Cependant, même si on imagine mal DSK revenir et se présenter en héros lors de l'élection présidentielle avec tout ce qui a été déballé sur sa vie privée, la potentialité de son retour sème le trouble. Faisant suite aux déclarations de François Hollande, Ségolène a elle aussi indiqué qu'elle était prête à repousser la date du dépôt des candidatures à la primaire si DSK le demandait. 

 

Ainsi, la primaire PS est-elle belle et bien perturbée.  Et, le candidat fantôme va encore faire perdre beaucoup de temps aux socialistes et au nécessaire débat politique qui leur permettrait un retour au pouvoir avec l'adhésion des foules. A l'Elysée, Sarko est plus zen, il sait bien qu'il en a encore sous le pied si DSK revenait...   

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article